ESPACES VERTS ET BIODIVERSITÉ

La gestion alternative des espaces verts, c’est quoi ? C’est adapter la conception de l’espace, le choix des végétaux et les modalités d’entretien pour réduire, voire arrêter l’utilisation de produits phyto- pharmaceutiques (produits de synthèse) : herbicides, insecticides et fongicides. Les autres intrants tels que les engrais et les carburants sont aussi réduits.

Les produits de « biocontrôle » restent utilisables, ainsi que ceux de l’agriculture biologique et à faible risque.

Les objectifs

Protéger la santé de chacun

L’effet des produits de synthèse est de plus en plus mis en cause. Avec la gestion alternative de vos espaces verts, chacun bénéficie d’un cadre de travail plus sain.

Protéger l’environnement

La gestion alternative évite la pollution des rivières et des nappes souterraines par les herbicides, l’empoisonnement des pollinisateurs sauvages par les insecticides… La modification des pratiques favorise le développement de la biodiversité locale.

PLUS DE VIE DANS VOS ESPACES VERTS

Avec votre accord, votre entreprise du paysage favorisera le développement de la biodiversité dans votre espace vert : installation de nichoirs, fauchage tardif, implantation de prairies favorables aux pollinisateurs, zones humides, ruches…

Un espace vert vivant devient plus autonome, favorise la fertilité du sol et réduit les maladies des plantes.

UN CHOIX DE PLANTES ADAPTÉES

Votre entreprise du paysage connaît les plantes les mieux adaptées au climat, à la nature du sol, aux conditions d’ensoleillement et de pluviométrie bien sûr, à l’usage que vous attendez (accessible au public ou non, sauvage ou maîtrisé, etc.)

Une plante adaptée se développe plus harmonieusement et résiste mieux aux maladies.

OUBLIER LE « ZÉRO DÉFAUT »

Une gestion alternative implique des changements dans l’aspect de vos sites. En particulier, le désherbage sans produit de synthèse conduit à revoir certains aménagements.

Il faut s’attendre à voir quelques herbes folles, appelées adventices, une pelouse moins homogène… Bref, il faut changer de regard ! Une communication en interne permettra de sensibiliser tous les collaborateurs aux enjeux de la gestion alternative des espaces verts.

UNE SURVEILLANCE ACCRUE

Sans produit de synthèse, il faut être plus vigilant sur les premiers signes de dépérissement des plantes. D’autre part, les opérations de désherbage doivent également être plus fréquentes et s’accompagnent d’opérations complémentaires de paillage.

Votre entreprise du paysage vous proposera la fréquence adaptée à votre espace vert. Une bonne conception du jardin garantit un entretien facilité.

QUELQUES CHIFFRES DANS LE MONDE

8,1 milliards de dollars

Coût des pesticides à la société pour traiter les empoisonnements, maladies et cancers associés, décontaminer les sites pollués.

3 millions de personnes

sont intoxiquées chaque année

des conséquences de l’usage

de produits de synthèse. OMS, 2015

DEMANDEZ CONSEIL À VOTRE ENTREPRISE DU PAYSAGE !